Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par La belle Inutile

 Peep-Show

s'est donné le vendredi 25 novembre 2011

au théâtre Molière- scène d'Aquitaine de Bordeaux

Lors du festival Ritournelles 

Peep Show Histoire des actions©LBI

PEEP-SHOW

un solo de Vanda Benes

d’après Peep-Show (roman en vers)

de Christian Prigent

 

 

Argument : Monsieur Beaubaiser (alias Bela Kiss, le Landru hongrois) essaie des rapports. Ça rate. Il tue les dames et conserve les corps dans des bidons d’alcool.

Sujet : “encyclopédie en farce” des situations et postures.

Style : silhouettage elliptique, brèves scansions, “refrains idiots, rythmes naïfs”.

Décor : toiles peintes, irréalité obscène du peep-show. Défilé des figurines sans épaisseur, comme les têtes en bois sur lesquelles, dans les fêtes foraines, on tire.

Christian Prigent

____________

 

Le peep-show est aujourd’hui un spectacle de strip-tease d’un genre particulier « qu’on apprécie incognito ». Le même mot désignait, au XVIIIème siècle, un gadget artistique à la mode appelé aux Pays-Bas « perspektivekasten ». Il s’agissait de coffres, peints à l’intérieur d’un décor en anamorphose (pièces d’appartement, par exemple.) Un petit trou permettait au spectateur de voir ce décor dans une perspective redressée.

 

Dans le livre de Christian Prigent :

 

Monsieur Beaubaiser entre au peep-show.

Il ne le sait pas.

C’est dans un livre.

Il prend la fiction pour la réalité.

 

Il se voit dans la glace :

Il est le personnage.

 

Il guette le trou, on va voir tout.

 

Entre une, genoux dans l’axe des yeux de lui.

Tête zéro, les pieds pointus,

Rien qu’un gros cu

Because la perspective.

 

Elle est fausse.

C’est une nana morphose.

 

Le spectateur assiste à l’apparition, la transformation, l’accumulation de figures de femmes, embidonnées par Monsieur Beaubaiser, incarnées et exhibées par la voix et le corps de l’actrice.

Elle donne à entendre la polysémie, la singularité et la saveur de ce roman dont les pages se tournent au rythme d’un refrain bouffon et fantasmatique : « Au bidon ! Suivante ! »

Vanda Benes

Peep Show Premier Bidon©LBI

 Tout savoir : www.ritournelles.fr

Le dossier de Peep-Show : cliquez !


Le "Prologue" filmé à Bordeaux :

 

Commenter cet article