Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par La belle Inutile

C'était le Jeudi 23 février, 20h, grange aux dîmes / IMEC

La belle Parleuse / Portrait d'une dame


Spectacles suivis d’une rencontre avec Marie-Hélène Dhénin, Alain Frontier, Vanda Benes et Christian Prigent animée par Yoann Thommerel

 

La belle Parleuse 27©LBI

 

Portrait d’une dame est un livre fait de bribes prélevées au jour le jour par Alain Frontier dans le flux des paroles réellement prononcées par sa compagne Marie-Hélène Dhénin. Chaque parole est datée et minutée. Il en résulte un « portrait » tantôt émouvant tantôt drolatique de la dame et de son quotidien.

Vanda Benes en propose deux variations scéniques.

Portrait d’une dame – 20’ « Mise en voix » collective d’extraits du livre par six interprètes, multiples figures féminines qui font apparaître la dame du portrait. Avec Catherine Goument, Roselyne Le Calvez, Monique Le Gall, Laurence Pearce, Myriam Rio et Tiphaine Wosak. Un projet conduit par Vanda Benes.

 

Portrait d'un dame©LBI

 

La belle Parleuse – 1h Dans une forme plus proche de la performance que du théâtre, Vanda Benes met seule le texte en voix et déambule dans l’espace tandis que Christian Prigent joue le rôle (muet) de l’écrivain, affairé dans un coin à noter les paroles du « modèle ».

 

La belle Parleuse 22©LBI

 

Alain Frontier Poète et grammairien, a dirigé avec la photographe Marie-Hélène Dhénin, la revue Tartalacrème et publié avec elle divers ouvrages. Il dirige la collection « Sujets » des Éditions Belin. Portrait d’une dame a paru chez Al Dante en 2005.

 

Vanda Benes Actrice et metteur en scène, dirige avec Christian Prigent la compagnie La belle Inutile Tous ses projets, extraits vidéo de spectacles, photographies sont à retrouver sur www.labelleinutile.fr

Christian Prigent Écrivain, a dirigé la revue d’avant-garde TXT et la collection du même nom. Il a obtenu le prix Louis Guilloux pour son roman Demain je meurs (Éditions P.O.L., 2007). Ses archives sont conservées à l’IMEC.

Production : Compagnie La belle Inutile soutenue par le Conseil Général des Côtes d’Armor, la Ville de Saint-Brieuc et le Centre culturel de Pordic




 

Commenter cet article